Bonnard en Normandie

Exposition du 01 avril au 03 juillet 2011


Près de 80 œuvres (peintures et dessins) étaient réunies autour de photographies et de nombreux documents d’archives pour évoquer la période normande de l’artiste qui séjourna près de Giverny de 1910 à 1938.


En 1910, Pierre Bonnard (1867-1947) loue La Roulotte, une maison située à Vernonnet, à cinq kilomètres de Giverny. Il l’achète en 1912 et il y séjourne régulièrement jusqu’en 1938, date à laquelle il s’installe définitivement au Cannet. Au fil de ces années, l’artiste peint plus de cent paysages.

Cette période, la moins étudiée car elle est considérée comme un temps de transition entre la production de jeunesse et celle du Cannet, est pourtant particulièrement riche. Au tournant du siècle, Bonnard tourne le dos à l’esthétique Nabi et cherche un langage neuf. Son art s’oriente progressivement vers une expression toujours plus forte et plus libre de la couleur, une recherche parallèle à celle que mène à la même époque son ami et voisin Claude Monet.

Bonnard traite alors tous les thèmes : le paysage principalement, mais aussi les scènes d’intérieur, le nu ou la nature morte, sans oublier la peinture décorative. Près de 80 œuvres, peintures et dessins, étaient réunies pour évoquer cette période féconde. L’exposition a présenté aussi une section de photographies de l’artiste en Normandie. Enfin une importante section documentaire (correspondances et archives) a complété ce projet. Les œuvres de cette exposition provenaient entre autres du musée d’Orsay, du Centre Pompidou et du musée Bonnard au Cannet.

 

Mécènes

 

Partenaires médias


                      


    

.