Particuliers

Participez à l'enrichissement de la collection du musée !


Si, pour le moment, le musée des impressionnismes Giverny est principalement dédié à l'organisation d'expositions temporaires, il souhaite également enrichir sa collection permanente et a ainsi développé une politique d'acquisitions. Encore modeste, elle est strictement liée à ses missions et soutenue essentiellement par la générosité de ses donateurs. Votre aide est donc des plus précieuses !


Acquisition du Parterre de marguerites de Gustave Caillebotte

En avril 2016, le musée des impressionnismes Giverny a lancé un appel à votre générosité pour acquérir le Parterre de marguerites (1892-1893) de Gustave Caillebotte.

Cette oeuvre imposante, de 200 x 100 cm, a été redécouverte au cours de la préparation de l’exposition Caillebotte, peintre et jardinier dont Marina Ferretti, directrice scientifique du musée, assurait le commissariat et qui était présentée du 25 mars au 3 juillet 2016 à Giverny. Le musée souhaitait faire de ce Parterre de marguerites un des fleurons de sa jeune collection.
 

Découvrez la vidéo de l'acquisition

 
 

Une acquisition, pour quoi faire ?

Acquérir des œuvres d’art, quand c’est possible et pertinent, fait partie des missions fondamentales des musées. Cela permet de sauvegarder le patrimoine artistique et de créer des ensembles cohérents qui pourront être présentés au public. C’est le cas avec cette œuvre de Caillebotte qui vient s’inscrire dans la thématique du musée des impressionnismes Giverny.
 

Pourquoi cette oeuvre en particulier ?

Gustave Caillebotte était sans doute, dans le cercle des impressionnistes, l’un de ceux qui fut le plus proche de Claude Monet. Non seulement il fut ami et mécène de celui-ci, mais il échangea, en outre, énormément avec lui sur les questions d’art et de jardins. Cette œuvre représenterait l’une des sources d’inspiration majeures du Monet des trente dernières années. Avec sa dimension décorative et japonisante, elle fait figure de nouvel éclairage sur la démarche des Nymphéas. Toutes ces raisons nous ont incités à penser que la place de cette œuvre était au musée des impressionnismes Giverny.
 

Que va devenir cette oeuvre après son acquisition ?

Le but d’une acquisition d’œuvre d’art, c’est de montrer une œuvre au public tout en la préservant des affres du temps. L’œuvre pourra être présentée dans l’accrochage permanent du musée et pourra également être prêtée à d’autres institutions pour des expositions où elle aura sa place. Elle observera sans doute quelques moments de repos dans les réserves du musée – où les équipes de restauration examineront son état régulièrement. Elle pourra également faire l’objet de soins réguliers (encadrement, nettoyage,...) et d'un travail de recherche documentaire. Un dossier d’œuvre pourra être créé pour recenser tout ce que l’on sait sur ce Parterre de marguerites et une numérisation pourra être envisagée pour la mise en ligne de l’œuvre et de l’ensemble de son dossier.
 

Merci à tous nos donateurs !

Grâce à un magnifique engagement, le musée a récolté plus de 43 000 € de dons provenant de particuliers, qui se sont ajoutés aux montants donnés par de nombreuses entreprises, ainsi que par la Société des Amis du musée. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont ainsi contribué à l'achat du Parterre de marguerites de Caillebotte ! Consultez la liste de l'ensemble des donateurs.

 

L'histoire continue ! Le musée des impressionnismes Giverny a besoin de votre soutien pour d'autres projets.

.