L’histoire

Constitution d’une collection

Depuis sa création en 2009, le musée des impressionnismes Giverny a pour vocation de présenter des expositions thématiques ou monographiques liées à l’impressionnisme au sens large et ses déclinaisons. Il s’attache ainsi à montrer son influence sur l’art moderne et contemporain. Parallèlement, il développe une collection qui, centrée sur l’impressionnisme le postimpressionnisme et ses suites, bénéficie de la générosité d’importants donateurs.

La première œuvre à entrer dans la collection du musée en 2009 fut un dessin de Pierre Bonnard : Claude Monet et Marthe Bonnard dans la salle à manger de Giverny (vers 1920). C’était là doter le musée d’un signe fort, créant un dialogue immédiat avec Claude Monet et avec ses admirateurs et amis immédiats comme le furent les Nabis. Depuis, le musée a pu acquérir cent quarante-huit œuvres, hors dépôt : peintures, dessins et photographies, ainsi que vingt-huit lettres autographes. Cette collection n’aurait pas pu se constituer sans l’aide et le soutien de donateurs comme Claire Denis, Daniel Danzon, Christian Dimond, Henri Foucault, Charlotte Hellman Cachin, Hiramatsu Reiji, Dominique Ledebt, Olivier Mériel, Anne Ostier, Adrien Ostier Monsieur et Madame Michel Quentin, ainsi que la Terra Foundation for American Art. Des dépôts de Philippe Piguet, de Bernard Plossu, du Fond régional d’art contemporain Normandie, de la collection Fondation Claude Monet et du village de Giverny complètent également la collection du musée.

Celle-ci compte ainsi à l’heure actuelle 212 œuvres, sans compter d’importantes archives. Son catalogue complet sera prochainement accessible depuis cette page.

John Leslie Breck, La Ferme

  • John Leslie Breck
  • La Ferme, entre 1887 et 1891.
  • Huile sur toile, 41 x 32,4 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don Terra Foundation for American Art, Collection Daniel J. Terra, 2016

Claude Monet, Nymphéas avec rameaux de saule

  • Claude Monet
  • Nymphéas avec rameaux de saule, vers 1916-1919.
  • Huile sur toile, 160 x 180 cm. Paris, lycée Claude-Monet

Blanche Hoschedé-Monet, Lupins et pavots

  • Blanche Hoschedé-Monet
  • Lupins et pavots, s.d..
  • Huile sur toile, 100 x 60 cm. Collection du village de Giverny en dépôt au musée des impressionnismes Giverny

Paul Paulin, Buste de Claude Monet

  • Paul Paulin
  • Buste de Claude Monet, 1911.
  • Plâtre, 40 x 58 x 34 cm. Collection Philippe Piguet en dépôt au musée des impressionnismes Giverny

Maximilien Luce, L'Île à bois, Kermouster, Lézardrieux

  • Maximilien Luce
  • L’Île à bois, Kermouster, Lézardrieux, 1914.
  • Huile sur toile, 97 x 130,5 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don Dominique Ledebt, 2011, MDIG 2011.1.2

Le nihonga

Le nihonga, une collection exceptionnelle à Giverny

En 2013, dans le cadre de l’exposition « Hiramatsu, le bassin aux Nymphéas. Hommage à Monet », un ensemble d’œuvres de Hiramatsu Reiji, peintre japonais contemporain utilisant la technique traditionnelle du nihonga, entra dans la collection du musée : vingt-deux peintures et trois paravents en 2013, suivis de deux paravents en 2014 puis d’un ensemble de cinq diptyques. De 2012 à 2014, les dons de l’artiste se sont succédés : une estampe, son matériel de peintre de nihonga, ainsi qu’un ensemble de 25 dessins et de deux carnets de croquis.

Hiramatsu Reiji, Giverny, l’étang de Monet, couleurs de printemps

Hiramatsu Reiji, Giverny, l’étang de Monet, couleurs de printemps, 2015
Nihonga, 179,9 x 170 cm (diptyque). Giverny, musée des impressionnismes
© Hiramatsu Reiji © Giverny, musée des impressionnismes

Fonds photographique

Un fonds photographique conséquent

Soixante photographies de Bernard Plossu consacrées au jardin et à la maison de Claude Monet ont été achetées en 2012, complétant un fonds déjà constitué de précieux tirages d’Olivier Mériel et d’un tirage d’André Ostier représentant le peintre Marc Chagall près de l’étang aux nymphéas en 1963. En 2015, à l’occasion de la préparation de l’exposition « Photographier les jardins de Monet. Cinq regards contemporains »,cette collection de photographies s’est encore enrichie d’un ensemble de trois photogrammes, Vibrations – Giverny (4-5 novembre 2014), donnés par le sculpteur, photographe et vidéaste Henri Foucault, participant à l’exposition.

Olivier Mériel, Lumière du soir, Giverny

  • Olivier Mériel
  • Lumière du soir, Giverny, avril 2010.
  • Épreuve d’artiste, tirage argentique, 28,2 x 34 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don Olivier Mériel, 2010

Bernard Plossu, Chez Monet, le jardin de l’autre côté, Giverny

  • Bernard Plossu
  • Chez Monet, le jardin de l’autre côté, Giverny, juin 2011.
  • Tirage Fresson, 30 × 44,8 cm. Collection de l’artiste en dépôt au musée des impressionnismes Giverny

Récentes acquisitions

L’histoire continue

Sur ses fonds propres, le musée a également acquis une sélection d’œuvres étroitement liées à ses missions comme la peinture de Maurice Denis Reflet de soleil sur la rivière (vers 1932), ou encore, grâce à une campagne de mécénat participatif, un important ensemble de panneaux décoratifs de Gustave Caillebotte, Parterre de marguerites (vers 1893).
En 2019, l’élan des enrichissements s’est accéléré : deux tableaux de Jean Francis Auburtin ont été généreusement offerts par les héritiers du peintre ; deux œuvres de Paul Signac ont été données par l’héritière de l’artiste, qui y a joint une peinture de Jeanne Selmersheim-Desgrange. Enfin, un nouveau mécénat participatif, appuyé par l’aide essentielle du Cercle des mécènes du musée, de la Caisse d’Épargne Normandie et de la Société des Amis du musée, a permis d’acquérir et de rapatrier sur les lieux mêmes de sa création une œuvre importante de Pierre Bonnard, La Seine à Vernon (1915). Tout récemment, une peinture d’Édouard Dantan, Plage à Villerville, marée basse (1881) et une autre d’Eugène Boudin, Deauville. Le Bassin (1884) ont rejoint la collection, renforçant le lien entre la Normandie impressionniste et le musée. 

De l’impressionnisme de Caillebotte au postimpressionnisme de Bonnard, de la peinture de Joan Mitchell à la délicate poésie de Hiramatsu Reiji, le musée, par sa collection et ses expositions, souhaite ainsi témoigner de l’influence de l’impressionnisme sur la création, jusqu’à la plus actuelle.

Maurice Denis, Soleil blanc sur les blés

  • Maurice Denis
  • Soleil blanc sur les blés, vers 1914.
  • Huile sur toile, 29 x 34 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don Claire Denis, 2012

Gustave Caillebotte, Parterre de marguerites (détail)

  • Gustave Caillebotte
  • Parterre de marguerites (détail), vers 1893.
  • Huile sur toile, 100 x 50,3 cm (chaque panneau) (quatre panneaux décoratifs). Giverny, musée des impressionnismes, acquis grâce à la générosité de la Caisse des Dépôts, de la Caisse d’Épargne Normandie, de SNCF Réseau, de la Société des amis du musée des impressionnismes Giverny et d’une souscription publique

Paul Signac, Barfleur (carton préparatoire pour le tableau éponyme FC 596)

  • Paul Signac
  • Barfleur (carton préparatoire pour le tableau éponyme FC 596), 1931.
  • Lavis d’encre de Chine sur papier, 73 x 92 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don Charlotte Hellman en mémoire de sa mère Françoise Cachin, 2016

Pierre Bonnard, La Seine à Vernon

  • Pierre Bonnard
  • La Seine à Vernon, 1915.
  • Huile sur toile, 80 x 68 cm. Giverny, musée des impressionnismes, acquis grâce à une souscription publique et l’aide du Cercle des mécènes du musée des impressionnismes Giverny, de la Société des amis du musée et de nombreux donateurs individuels en 2019. Inv. : MDIG 2019.3

Eugène Boudin, Deauville, le bassin

  • Eugène Boudin
  • Deauville, le bassin, 1884.
  • Huile sur panneau, 46,5 x 38 cm. Giverny, musée des impressionnismes, acquis grâce à la générosité du Cercle des mécènes du musée des impressionnismes Giverny, de la Caisse d’Épargne Normandie, et de Quadra Consultants, 2020

Édouard Dantan, Plate à Villerville, marée basse

  • Édouard Dantan
  • Plate à Villerville, marée basse, 1881.
  • Huile sur panneau, 39 x 19,5 cm. Giverny, musée des impressionnismes, achat en 2019

En vidéo

Les coups de cœur du conservateur

Pour les enfants

La collection racontée aux enfants

Le musée vous invite à découvrir les métiers du musée et quelques œuvres de sa collection au travers le récit d’Iris, une petite fille qui possède une sac rempli de graines magiques.

Iris et les graines lumineuses

Iris possède un sac de graines lumineuses. Elle sait que les graines sont très précieuses, même si elle ignore pourquoi. Depuis toujours, elles l’accompagnent partout. Mais un danger les menace… Vous devrez aider Iris à protéger son trésor tout au long de ce conte interactif en découvrant les coulisses du musée et sa collection permanente.