1. Accueil
  2. Expositions et activités
  3. Expositions
  4. Eva Jospin. De Rome à Giverny

Pour la première ouverture hivernale de son histoire, le musée des impressionnismes Giverny présente l’exposition « Eva Jospin. De Rome à Giverny », un dialogue inédit entre sa collection permanente et l’œuvre de l’artiste, dont deux sculptures, « Edera » et « Bois des nymphes », ornent déjà le jardin du musée. Aux côtés des œuvres de Caillebotte, Monet, Bonnard et Denis, sélectionnées par Eva Jospin dans la collection du musée, ses forêts de carton, ses dessins intriqués et un pan de sa monumentale broderie « Chambre de soie » composent un parcours où la nature et le rêve règnent en maîtres.

Eva Jospin. De Rome à Giverny

Commissariat : Eva Jospin, artiste, et Cyrille Sciama, directeur général du musée des impressionnismes Giverny, conservateur en chef du patrimoine

Après des études à l’École nationale supérieure des beaux-arts, Eva Jospin est lauréate du Prix de l’Académie des beaux-arts en 2015. L’année suivante, elle est pensionnaire à la Villa Médicis, à Rome. Au cœur de ses inspirations artistiques, l’Italie, comme une seconde patrie, parcourt en filigrane l’ensemble de sa production. Cette présence se devine dans le rattachement aux thèmes classiques de l’histoire de l’art, dans le souvenir des mythes antiques, ou encore dans les références aux capricci, ces peintures du XVIIIe siècle constituées de paysages imaginaires, mêlant ruines, éléments architecturaux et motifs végétaux. Ce sont aussi les jardins italiens, ceux de la Renaissance ou ceux nés du maniérisme, qui, par leurs fabriques, grottes et nymphées, nourrissent l’inspiration de l’artiste.

Cette sensibilité toute particulière d’Eva Jospin à la nature est à l’origine d’une commande de la part du musée des impressionnismes Giverny, de deux sculptures venues enrichir les jardins de l’institution. La première, Edera, crée une illusion entre la nature et l’œuvre en présentant un entremêlement de lierre (edera en italien), de lianes et de branches de bronze et de laiton, avec la glycine qui orne l’arche d’entrée. Placée à côté de la prairie, Bois des nymphes évoque quant à elle l’iconographie des divinités féminines qui régnaient sur les paysages antiques. En parallèle à cette commande, l’artiste a reçu carte blanche dans les collections du musée, et propose de découvrir sa sélection d’œuvres, confrontée à certaines de ses propres créations. De Rome à Giverny, c’est donc autour du thème de la nature, si cher aux impressionnistes, que se noue ici un riche dialogue porté par des visions personnelles diverses sur la création artistique et sur le monde qui nous entoure.

Installation d’Edera dans le jardin du musée en mai 2021

Installation de Bois des nymphes dans le jardin du musée en juillet 2021

En vidéo

La saison 2021 en vidéo

Ressources

Enrichissez votre visite

Tous les documents utiles en téléchargement direct.

Découvrez l’impressionnisme

Le musée vous propose de découvrir les multiples facettes de l’impressionnisme.

Si vous passiez par la boutique ?

Découvrez la collection d’articles du musée dédiés à nos expositions et aussi de nombreux autres cadeaux liés à notre collection.