Découvrez l’histoire exceptionnelle de la restauration du « Parterre de marguerites » de Gustave Caillebotte lors d’une conférence en compagnie des restaurateurs.

L’histoire d’une restauration exceptionnelle

En 2016, le musée des impressionnismes Giverny a pu acquérir grâce à l’aide de nombreux mécènes, le décor du Parterre de marguerites de Gustave Caillebotte (1848-1894). Certainement exécuté pour la demeure du peintre au Petit-Gennevilliers, on pensait qu’il ornait la salle à manger de cette belle maison où Caillebotte s’installa dès 1888. Présenté en quatre éléments, l’ensemble a fait l’objet de recherches approfondies entre 2020 et 2021. Elles ont permis d’établir des hypothèses et d’étayer une méthodologie pour une restauration fondamentale de ce décor majeur de l’impressionnisme. 

A l’issue d’un an de travail patient et minutieux, le Parterre de marguerites a pu retrouver une unité de présentation inédite. Les études furent dirigées par un comité scientifique rassemblant les meilleurs spécialistes de Caillebotte en lien étroit avec le Centre de recherches et de restauration des musées de France à Paris. Les restaurateurs qui ont mené la restitution ont su mener avec délicatesse et intelligence une opération délicate, dans des délais contraints.

Exposée pour la première fois à l’occasion de l’exposition Côté jardin. De Monet à Bonnard (19 mai – 1er novembre 2021), l’œuvre interroge, suscite à la fois fascination et interrogations. Dernier grand décor impressionniste, le Parterre de marguerites évoque tous les fantasmes de l’art de ces aventuriers de l’art moderne, tout en laissant de grandes parts d’ombre. Gustave Caillebotte, peintre, collectionneur, mécène, régatier et jardinier est un personnage à part. Sa générosité envers ses amis n’avait d’égale que sa grande discrétion sur sa vie et son art.

Réunissant l’équipe qui a mené les études et la restauration, cette soirée exceptionnelle autour de Caillebotte aura lieu dans l’auditorium du musée, et sera l’occasion de présenter les derniers points sur la recherche de ce décor extraordinaire, le dernier de l’artiste mort prématurément.

Intervenants :

Cyrille Sciama, Directeur général du musée des impressionnismes Giverny, conservateur en chef du Patrimoine

Christian Châtellier, restaurateur du Patrimoine (support), responsable du groupement des restaurateurs de l’œuvre

Claudia Sindaco, restauratrice du Patrimoine (couche picturale)

Patrick Mandron, restaurateur du Patrimoine (aménagement et caisson climatique)

En savoir plus sur la restauration du Parterre de marguerites de Gustave Caillebotte.

Lieu : auditorium du musée des impressionnismes Giverny.
Evènement gratuit, sur inscription obligatoire.

S’inscrire à la conférence

Directives COVID19 : le pass sanitaire sera demandé pour accéder au musée (à partir de 12 ans et 2 mois). Le port du masque est obligatoire dans la rue Claude Monet et dans l’enceinte du musée.

Cela peut aussi vous intéresser