1. Accueil
  2. Expositions et activités
  3. Expositions
  4. Côté jardin. De Monet à Bonnard

A propos

Au printemps 2021, le musée des impressionnismes Giverny vous invite à une promenade dans les jardins impressionnistes et nabis. Peintures, dessins, estampes, photographies… L’exposition « Côté jardin. De Monet à Bonnard » présente une centaine d’œuvres. Un événement à ne pas manquer et à compléter par une déambulation dans le jardin du musée, pour une évasion totale, entre culture et nature !

Acheter un billet

Une exposition inédite sur les jardins impressionnistes et nabis

Si le thème du jardin a déjà été traité dans de nombreuses expositions, le musée des impressionnismes Giverny propose un angle inédit dans un accrochage unique, plein d’émotion. L’exposition s’attache, en effet, à révéler la sensibilité des peintres impressionnistes et nabis face aux jardins qu’ils représentent. Elle met également en regard les visions contradictoires et complémentaires de ces deux groupes d’artistes célèbres, d’Auguste Renoir à Claude Monet et d’Édouard Vuillard à Pierre Bonnard, dans une rare confrontation.

Le jardin, un thème cher aux impressionnistes et aux Nabis

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous l’impulsion de Napoléon III, le baron Haussmann transforme durablement l’aménagement de Paris, en la dotant de ses célèbres grands boulevards, mais aussi d’espaces verts. Peintres du paysage, les impressionnistes vont naturellement s’inspirer des nouveaux parcs publics de la capitale. Progressivement, ils investissent leurs propres jardins et leur espace intime, dont ils livrent une vision personnelle, habitée parfois par les figures de leurs amis et famille. Leurs admirateurs et contestataires à la fois, les Nabis, reprendront le thème du jardin en s’affranchissant de l’esthétique impressionniste.

Du paysage au portrait : la représentation des femmes au jardin

La figure féminine au jardin intéresse toute une génération de peintres, qui fusionnent les genres du portrait et du paysage, avec une vision parfois mélancolique. Sous le pinceau de James Tissot, Alphonse Legros, Albert Bartholomé ou encore Marie Bracquemond, elles sont représentées avec distance, souvent seules, parfois en couple, et leur attitude trahit une absence, une attente ou bien encore une rêverie. Elles sont souvent dépeintes plongées dans leurs pensées, enfermées dans leur monde intérieur qui fait écho à l’espace clos du jardin.

Promenade dans les jardins publics et jeux enfantins

Peintres de la modernité et de la vie quotidienne, les impressionnistes et les Nabis s’intéressent aux nouveaux squares et jardins publics de Paris. Édouard Vuillard et Pierre Bonnard saisissent les promeneurs qui profitent de ces espaces, qu’il s’agisse de nourrices et d’élégantes ou d’enfants s’adonnant à leurs jeux. Une partie de croquet familiale se déroule dans un jardin enchanteur, que Bonnard place hors de la ville et du temps. Auguste Renoir capture les mouvements joyeux d’enfants courant et jouant à la balle.

Jardins luxuriants : le refuge des impressionnistes et des Nabis

Au milieu de jardins foisonnants, indisciplinés, loin de l’espace urbain, le visiteur plonge au cœur du refuge intime des peintres impressionnistes et nabis. Dans les œuvres de Pierre Bonnard, Maurice Denis, Gustave Caillebotte ou encore Claude Monet, ils sont le symbole du bien-être, de la renaissance, d’un éternel printemps, qui se traduisent par la luxuriance de la végétation. Les artistes glissent également vers l’expérimentation de points de vue immersifs dans des œuvres à visée décorative, comme le Parterre de Marguerites de Caillebotte ou encore les représentations, par Monet, de son bassin de nymphéas.

Retour vers l’impressionnisme et annonce de l’abstraction

Défiance vis-à-vis de l’impressionnisme et de la retranscription de la sensation immédiate : voilà ce qui caractérisait les Nabis à la formation du groupe en 1889. Toutefois, vers 1900, leur cercle se disperse et chacun se livre à des expérimentations personnelles, qui finissent par les ramener vers l’impressionnisme. Les perspectives redeviennent plus classiques, l’espace plus profond et la lumière plus directe. Édouard Vuillard et Pierre Bonnard s’annoncent comme les héritiers de l’impressionnisme, composant des formats comparables à ceux de Claude Monet au même moment. Bonnard tend peu à peu vers une abstraction colorée, sans souci d’endroit ou d’envers, de centre ou de bords, préparant déjà ce que la génération américaine d’après-guerre qualifiera d’all-over.

Une visite à prolonger dans le jardin du musée

Après une balade inédite au milieu d’une centaine d’œuvres d’artistes prestigieux, une agréable flânerie vous attend dans le jardin du musée des impressionnismes Giverny. Des parterres spécialement réaménagés pour l’occasion font écho aux thèmes évoqués dans les galeries du musée. Annonçant la seconde exposition de la saison, « Carte blanche à Eva Jospin », deux œuvres de l’artiste plasticienne, Edera et Bois des Nymphes, viennent renforcer le dialogue entre jardin et art contemporain. Ce dialogue avait été amorcé en 2020 avec l’installation, à l’entrée du musée, de l’œuvre Fils d’eau de Giuseppe Penone. Au printemps 2021, une escapade nature et culture au musée des impressionnismes Giverny s’impose !

Les œuvres de la collection du musée à découvrir dans l’exposition

Pour retrouver les œuvres de la collection du musée qui sont présentées dans l’exposition « Côté jardin. De Monet à Bonnard », rendez-vous sur la page de notre collection en ligne !

Commissariat : Cyrille Sciama, Directeur général du musée des impressionnismes Giverny, et Mathias Chivot, spécialiste des Nabis et co-auteur du catalogue raisonné d’Édouard Vuillard

Cette exposition est organisée avec le soutien exceptionnel du musée d’Orsay.

Infos pratiques

Horaires et jours d’ouverture

L’exposition est ouverte tous les jours (y compris les jours fériés), de 10h à 18h (dernière admission 17h30), du 19 mai au 1er novembre 2021.

Tarifs

Tarif plein | Tarif réduit

  • Exposition : 9 € | 6 €
  • Exposition + jardin du musée : 10 € | 7 €
  • Audioguide : 4 €

L’entrée est gratuite :

  • Pour les moins de 18 ans.
  • Pour tous les visiteurs le 1er dimanche du mois (sauf en juillet, août et septembre).
  • Pour tous les habitants de l’Eure le 1er dimanche des mois de juillet, août et septembre (sur présentation d’un justificatif).

Billetterie

Vous pouvez acheter vos billets sur place, à l’entrée du musée, ou gagner du temps en achetant vos billets coupe-file sur notre billetterie en ligne.

Acheter un billet

Groupes

Groupes scolaires et adultes

Découvrez les différentes formules proposées pour tous les types de groupes, pour faire de votre venue à Giverny un moment inoubliable.

Le service groupes est à votre disposition toute l’année, du lundi au vendredi, pour prendre votre réservation : groupes@mdig.fr

Tarifs pour les groupes adultes :

  • Entrée / visite libre : 6 € / personne
  • Forfait visite guidée : 120 €
  • Forfait conférence : 170 €
  • Audioguide : 3 €

Tarifs pour les groupes scolaires :

  • Entrée : gratuit
  • Forfait visite guidée : 120 €
  • Forfait atelier scolaire : 150 €

Découvrir les offres groupes

En images

Zoom sur les œuvres

Claude Monet, Nymphéas avec rameaux de saule

  • Claude Monet (1840-1926)
  • Nymphéas avec rameaux de saule, 1916-1919.
  • Huile sur toile, 160 x 180 cm. Paris, lycée Claude-Monet, don de Michel Monet, dépôt au musée des impressionnismes Giverny, 2021, MDIG D 2021.1.1

Claude Monet, Jardin en fleurs, à Sainte-Adresse

  • Claude Monet (1840-1926)
  • Jardin en fleurs, à Sainte-Adresse, vers 1866.
  • 65 x 54 cm. Paris, musée d’Orsay, en dépôt au musée Fabre, Montpellier

Pierre Bonnard, Crépuscule ou La Partie de croquet

  • Pierre Bonnard (1867-1947)
  • Crépuscule ou La Partie de croquet, 1892.
  • Huile sur toile, 130 x 162,5 cm. Paris, musée d’Orsay, RF 1985-8

Albert Bartholomé, Dans la serre

  • Albert Bartholomé (1848-1928)
  • Dans la serre, vers 1881.
  • Huile sur toile, 233 x 142,5 cm. Paris, musée d’Orsay, don de la Société des Amis du musée d’Orsay, 1990, RF 1990-26

En vidéo

La saison 2021 en vidéo

En résonance

De l’impressionnisme à l’art contemporain

En regard de l’exposition, le musée présente une œuvre du Fonds régional d’art contemporain (Frac) Normandie Rouen et propose ainsi de favoriser les passerelles entre l’impressionnisme et les pratiques contemporaines.

La Grande Vallée IX de Joan Mitchell, peinte en 1983, est une œuvre du Frac Normandie Rouen, en dépôt au musée des impressionnismes depuis 2009. Elle fait partie d’un cycle de 16 peintures, où l’artiste représente des paysages de recueillement inspirés par le poids du deuil et le souvenir de sa sœur Sally, disparue l’année précédente. Dans cette peinture immersive, les larges touches de bleu et de violet évoquent l’eau ou le ciel, tandis que les grands mouvements circulaires des jaunes renvoient à la végétation des arbres. Joan Mitchell s’installe à Vétheuil en 1967, non loin de Giverny. Son œuvre évoque la peinture tardive de Claude Monet, bien qu’elle ait toujours rejeté toute comparaison avec le maître de l’impressionnisme. Figure majeure de la peinture abstraite américaine du XXe siècle, elle travaille et expose à New York aux côtés des principaux protagonistes de l’expressionnisme abstrait comme Jackson Pollock, Willem De Kooning ou encore Robert Motherwell.

Joan Mitchell, La Grande Vallée IX
  • Joan Mitchell (1925-1992)
  • La Grande Vallée IX, 1983-1984.
  • Huile sur toile, 260 x 260 cm. Collection FRAC Normandie Rouen, inv. P 84 09 19, en dépôt au musée des impressionnismes Giverny, 2009, MDIG D 2009.2.1

Podcast

Le podcast de Giverny

En parallèle de l’exposition, le podcast de Giverny vous propose une immersion sonore dans l’univers des peintres impressionnistes et nabis de l’exposition.

Découvrez chaque semaine un nouvel épisode en lien avec l’exposition. Extraits de journaux, correspondances et souvenirs des artistes et de ceux qui les ont côtoyés et aimés : chaque lecture vous entraîne dans l’intimité des jardins de Claude Monet, Gustave Caillebotte, Camille Pissarro ou encore Pierre Bonnard !

Ecouter le podcast de Giverny

Ressources

Enrichissez votre visite

Tous les documents utiles en téléchargement direct.

Nos mécènes et partenaires

Le musée remercie vivement les mécènes et partenaires de cette exposition.

Mécènes

  • Logo Caisse d’Epargne Normandie, mécène du musée des impressionnismes Giverny
  • Logo Sanef Albertis, mécène du musée des impressionnismes Giverny
  • Logo Sanef 107.7, mécène du musée des impressionnismes Giverny
  • Logo Orange, partenaire du musée des impressionnismes Giverny

Partenaires médias

  • Logo Le Figaro Magazine
  • Logo Le Journal du Dimanche

Découvrez l’impressionnisme

Le musée vous propose de découvrir les multiples facettes de l’impressionnisme.

Si vous passiez par la boutique ?

Découvrez la collection d’articles du musée dédiés à nos expositions et aussi de nombreux autres cadeaux liés à notre collection.