1. Accueil
  2. Expositions et activités
  3. Expositions
  4. Monet / Rothko

Au printemps 2022, venez faire l’expérience d’un dialogue exceptionnel entre les œuvres de Claude Monet et de Mark Rothko au musée des impressionnismes Giverny. Rassemblant les peintures tardives du maître de l’impressionnismes et les couleurs énigmatiques de l’artiste américain, l’exposition Monet/Rothko propose au visiteur une expérience immersive et rare, et l’invite à la contemplation.

Monet et l’abstraction

Depuis quelques années les recherches sur l’impressionnisme tardif ont mis en valeur les correspondances souvent insoupçonnées entre les œuvres de Claude Monet et celles des peintres de l’abstraction.

Le maître de l’impressionnisme a inspiré un nombre important d’artistes de la seconde moitié du XXe siècle. La récente exposition du musée de l’Orangerie l’a parfaitement démontré : NymphéasL’abstraction américaine et le dernier Monet (13 avril – 20 août 2018) permettait une mise en perspective des grandes peintures de Monet avec celles de Ellsworth Kelly, mais aussi Jackson Pollock, Mark Rothko, Barnett Newman, Clyfford Still, Helen Frankenthaler, Morris Louis, Philip Guston, Joan Mitchell, Mark Tobey, Sam Francis et Jean-Paul Riopelle.

Monet / Rothko proposera un dialogue inédit, à Giverny, entre le maître de l’abstraction et la référence absolue sur l’impressionnisme. Cette vision, cette mise en regard de la production de ces deux grands artistes mettra en exergue la puissance évocatrice de leur peinture.

Rothko, admirateur inconscient de Monet

Alors que Monet cherche à rendre l’immédiateté d’un ressenti, Rothko tente une approche plus intense, là où la contemplation dilate la pensée. S’il n’est pas mystique, sa peinture plonge le public en lui-même. Mettre en rapport Mark Rothko et Claude Monet revient à inviter le spectateur à une expérience visuelle et sensorielle. Les yeux, mais aussi la perception de l’espace et du temps sont soumis à une épreuve artistique originale.

L’exposition proposera le rapprochement entre six œuvres de Rothko et six peintures de Monet. Déclinée en thématiques chromatiques, elle donnera à voir les peintures de ces deux maîtres sous un jour inédit. La formation de l’abstraction, telle que Monet l’a conçue, trouvera ainsi un écho moderne chez Rothko. Là où l’impression fugitive du moment a été l’obsession de Monet, Rothko déploie une peinture où l’espace se dilue dans le temps de l’observation. Vertige ou contemplation, l’exposition laissera le public trouver une autre perception de l’abstraction et de la modernité.

Conçue et organisée par le musée des impressionnismes Giverny, l’exposition sera présentée dans le village de Monet, là où il peignit ses célèbres Nymphéas, et le lieu idéal d’une rencontre entre ses œuvres et celles de Rothko, son admirateur inconscient

Claude Monet et Mark Rothko en quelques dates

1840 : Naissance de Claude Monet à Paris.

1874 : Monet participe à la première exposition d’un groupe de peintres indépendants auquel son œuvre Impression, soleil levant va donner son nom : les impressionnistes.

1883 : Monet s’installe à Giverny.

1886 : Paul Durand-Ruel organise une première exposition d’œuvres impressionnistes à New York.

1893 : Monet aménage le bassin aux nymphéas dans le jardin de Giverny.

1903 : Naissance de Mark Rothko, de son vrai nom Marcus Rothkowitz, à Dvinsk, en Russie (aujourd’hui en Lettonie).

1913 : Mark Rothko et sa famille quittent la Russie et s’installent à Portland, Oregon, aux Etats-Unis.

1916 : Monet se lance dans la réalisation d’un cycle de Grandes Décorations des Nymphéas, inspiré de son jardin d’eau. Il décide de les offrir à l’Etat français en 1918, pour célébrer la fin de la guerre, et y travaille jusqu’à la fin de sa vie.

1924 : Durand-Ruel expose des Nymphéas à New York.

1926 : Décès de Claude Monet à Giverny.

1927 : Inauguration des salles des Nymphéas à l’Orangerie.

1935 : Rothko participe à la création du groupe « The Ten » qui s’oppose au conservatisme artistique.

1955 : Un grand panneau des Nymphéas entre au Museum of Modern Art de New York.

1964 : John et Dominique de Menil demandent à Rothko de concevoir une série de peintures pour un espace sacré à Houston. L’artiste travaille jusqu’en 1967 à une série de 14 panneaux bruns et noirs, puis collabore étroitement avec les architectes en charge de construire la chapelle où ils seront exposés.

1966 : Au cours d’un voyage en Europe, Rothko séjourne brièvement à Paris et visite le musée de l’Orangerie.

1970 : Mark Rothko met fin à ses jours dans son atelier de New York.

1971 : Inauguration de la Chapelle Rothko à Houston


Commissariat : Cyrille Sciama, Directeur général du musée des impressionnismes Giverny, conservateur en chef du patrimoine

Découvrez l’impressionnisme

Le musée vous propose de découvrir les multiples facettes de l’impressionnisme.

Si vous passiez par la boutique ?

Découvrez la collection d’articles du musée dédiés à nos expositions et aussi de nombreux autres cadeaux liés à notre collection.