Tintamarre ! Instruments de musique dans l'art, 1860-1910

Exposition du 24 mars au 2 juillet 2017


Les débuts de l’impressionnisme coïncident avec l’arrivée de nouveaux instruments de musique et une présence de plus en plus forte de la musique dans le quotidien, avec l’ouverture notamment des cafés-concerts, des bals ou des opéras.


Manet, Degas, Renoir, Morisot, Whistler, Toulouse-Lautrec, Bonnard ont été à la fois témoins et acteurs de ces changements à l’ère du développement des loisirs. Parallèlement, l’émergence de cette « nouvelle peinture » correspond à l’avènement d’une « nouvelle musique ». Une rupture s’opère avec les codes de la tradition et un vent de modernité et de liberté souffle sur la musique. Les peintres défendent cette évolution dans leurs oeuvres.


Les quelque soixante œuvres présentées racontent cette histoire d’une musique de plus en plus présente dans la peinture. Les représentations publiques – fanfares, cirques, cabarets, orchestres, opéras, fêtes – côtoient des scènes plus intimes comme la musique au salon ou les leçons de musique. Cette exposition illustre les relations étroites qui s’affirment à cette époque entre peintres et musiciens.


Commissariat général :
Frédéric Frank, directeur général du musée des impressionnismes Giverny
Commissariat scientifique :
Belinda Thomson, historienne de l'art indépendante, professeur honoraire à l'Université d'Edimbourg


Exposition organisée avec le soutien du Musée d'Orsay


 

.