1. Accueil
  2. Expositions et activités
  3. Expositions
  4. Photographier les jardins de Monet. Cinq regards contemporains

A propos

Du 31 juillet au 1er novembre 2015, le musée des impressionnismes Giverny propose une exposition de photographies contemporaines de Darren Almond, Elger Esser, Henri Foucault, Bernard Plossu, Stephen Shore.

Un regard sur le jardin de Claude Monet

Le jardin de Claude Monet à Giverny est probablement l’un des motifs les plus photographiés au monde. Cette exposition porte un regard inédit sur ce lieu mythique avec les interprétations de cinq photographes contemporains de renommée internationale. L’exposition réunit quatre-vingt-dix œuvres de petits, moyens et très grands formats.

Elger Esser, la nuit pour mémoire

En 2010, sur une proposition de Didier Mouchel, directeur du Pôle Image Haute-Normandie à Rouen, Elger Esser s’est rendu à Giverny et a réalisé plusieurs séries intitulées Nocturnes à Giverny. Paysagiste inspiré par la peinture et la littérature du XIXe siècle et du début du XXe siècle, cet ancien élève de Bernd Becher a choisi la lenteur des nuits de pleine lune et le crépuscule pour photographier « l’absence de Monet ».

Stephen Shore, documenter le jardin de Monet 

Stephen Shore a séjourné à trois reprises à Giverny. La première fois en 1977, au tout début de la restauration du domaine, puis à l’automne 1981 et au printemps 1982. Grand coloriste, célèbre pour ses photographies de scènes de la vie ordinaire en rupture avec l’esthétique de la belle image prônée jusque dans les années 1970, il a dû faire face « à la beauté intrinsèque du lieu et à un jardin de peintre que Monet a structuré dans l’intérêt de sa peinture ». 

Bernard Plossu, un jardin intime 

Guidé par son regard et sa sensibilité, Bernard Plossu opère dans l’instantané : une fleur solitaire, une couleur, une feuille morte, une allée dérobée, un reflet. Revisitant l’esthétique pictorialiste du début du XXe siècle, le photographe restitue dans ses tirages au charbon Fresson, la  présence/absence du peintre dans son jardin. 

Un extrait du documentaire « L’Atelier Fresson » de Thomas Goupille est projeté dans les salles d’exposition.

Darren Almond, des images colorées par la nuit

En 2011 et 2012, l’Anglais Darren Almond a photographié le jardin de Claude Monet les nuits de pleine lune (Fullmoon Impression) et à l’aube (Civil Dawn), ce moment magique qui précède l’apparition de l’astre solaire à l’horizon. Douées d’une puissante aura poétique, ses images sont fondées sur une expérience du temps et de la mémoire. 

Henri Foucault, interpréter la lumière

Le photographe, vidéaste et sculpteur Henri Foucault s’est livré, à partir d’un long travail documentaire, à une interprétation et une évocation du jardin d’eau de Monet. Il a recueilli, auprès des jardiniers de la propriété, des plantes et des feuilles, dont il a réalisé une série de photogrammes qu’il a intitulée Vibrations. Ces empreintes de l’ombre et de la lumière, dont le procédé remonte aux premiers temps de la photographie, relèvent, selon l’auteur, de l’ordre de la révélation. 

Commissariat : Jeanne Fouchet-Nahas, commissaire d’expositions de photographies, assistée de Vanessa Lecomte, attachée de conservation au musée des impressionnismes Giverny.

La galerie des petits a été réalisée en partenariat avec la Maison Européenne de la Photographie.

En vidéo

Visionnez la vidéo de l’exposition

En images

Zoom sur les œuvres

Darren Almond, Civil Dawn@Giverny Winter 2

  • Darren Almond
  • Civil Dawn@Giverny Winter 2, 2012.
  • C-Print, 155 × 121 cm. Darren Almond, par l’intermédiaire de la galerie Max Hetzler, Berlin / Matthew Marks Gallery, New York / Jay Jopling, White Cube, Londres

Stephen Shore, Giverny, France

  • Stephen Shore
  • Giverny, France, 1982.
  • Épreuve chromogénique couleur, 91,5 × 115 cm. Par l’intermédiaire de l’artiste et de la 303 Gallery, New York

Darren Almond, Fullmoon Impression

  • Darren Almond
  • Fullmoon Impression, 2011.
  • C-Print, 121 x 121 cm. Darren Almond, par l’intermédiaire de la galerie Max Hetzler, Berlin / Matthew Marks Gallery, New York / Jay Jopling, White Cube, Londres

Bernard Plossu, Chez Monet, le jardin de l’autre côté, Giverny

  • Bernard Plossu
  • Chez Monet, le jardin de l’autre côté, Giverny, juin 2011.
  • Tirage Fresson, 30 × 44,8 cm. Collection de l’artiste en dépôt au musée des impressionnismes Giverny

En résonance

De l’impressionnisme à l’art contemporain

En regard de l’exposition, le musée présente une œuvre du Fonds régional d’art contemporain (Frac) Normandie Rouen et propose ainsi de favoriser les passerelles entre l’impressionnisme et les pratiques contemporaines.

L’œuvre Crystal Display d’Agata Madejska ne joue pas un rôle de contrepoint, mais vient compléter l’exposition dédiée aux travaux récents d’artistes photographes, en offrant une vision singulière et autre du jardin. À l’inverse des œuvres de Darren Almond et de Bernard Plossu qui figurent dans le parcours et sont présentes dans la collection du Frac, la photographie d’Agata Madejska, prise au Battersea Park à Londres, en 2010, affirme une certaine forme d’abstraction, pouvant évoquer celle vers laquelle tendent les fameux Nymphéas de Claude Monet.

Ressources

Enrichissez votre visite

Tous les documents utiles en téléchargement direct.

Nos mécènes et partenaires

Le musée remercie vivement les mécènes et partenaires de cette exposition.

Mécènes

  • Logo Caisse d’Epargne Normandie, mécène du musée des impressionnismes Giverny

Soutiens

  • Logo des éditions Cinq26

Partenaires

Découvrez l’impressionnisme

Le musée vous propose de découvrir les multiples facettes de l’impressionnisme.

Si vous passiez par la boutique ?

Découvrez la collection d’articles du musée dédiés à nos expositions et aussi de nombreux autres cadeaux liés à notre collection.