L’histoire du musée


Le musée des impressionnismes à Giverny, village normand, s’intéresse à l’histoire de l’impressionnisme et à ses suites, notamment la colonie de Giverny et la vallée de la Seine.


Giverny, terre d’artistes

Claude Monet s’installe à Giverny en 1883. Bien qu’il n’ait jamais encouragé d’artistes à le suivre, le village attire rapidement un cercle d’américains désireux de mettre en application des principes impressionnistes au cœur des paysages normands.


La création du musée des impressionnismes Giverny

Fondé par Daniel J. Terra en 1992, le musée d’art américain Giverny a créé, lors des seize années de son existence, une programmation sans précédent d’expositions, de publications, de colloques, de conférences, de résidences d’historiens de l’art et d’artistes, sur le thème de l’art américain. En 2009, un partenariat entre la Terra Foundation for American Art, le Conseil général de l’Eure, le Conseil général de la Seine-Maritime, la région Haute-Normandie, la Communauté de communes de Vernon et la Ville de Vernon, ainsi que le musée d’Orsay, a permis la naissance du musée des impressionnismes Giverny qui remplace le musée d’art américain Giverny. Ce nouveau musée s’attache à étudier l’histoire de l’impressionnisme et de ses suites, ainsi que ses conséquences plus lointaines dans la seconde moitié du XXe siècle. La Fondation Terra garde une présence active au Conseil d'Administration du musée. Elle participe toujours à son développement en lui accordant des prêts et des subventions ainsi qu'en organisant des expositions consacrées à l'art américain. Le musée d’Orsay apporte au projet sa caution scientifique et pratique une politique de prêts privilégiés.


Pourquoi un musée "des impressionnismes" ?

Depuis 2009, le musée des impressionnismes Giverny a pour vocation de faire connaître les origines, le rayonnement géographique et l’influence de l’impressionnisme. Dans cette perspective, il fait découvrir à ses visiteurs l’histoire de l’impressionnisme et du postimpressionnisme et dévoile aussi leur impact sur l’art du XXe siècle. Chaque saison au musée est structurée par deux expositions temporaires. Au travers de ces expositions, monographiques ou thématiques, le musée s’intéresse aux artistes qui ont marqué de leur empreinte l’art de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle en France, ou qui y contribué de manière plus confidentielle. Le musée se propose aussi de faire revenir sur les lieux mêmes de leur création les œuvres des artistes qui s’en sont inspirés. L’impact de l’impressionnisme au-delà des frontières françaises est un sujet que le musée explore particulièrement. Enfin, la programmation est aussi l’occasion de confrontations et de mises en perspective contemporaines.

Entre 2012 et 2017, en complément des expositions, un accrochage intitulé Autour de Claude Monet s’est articulé autour de la figure de proue de l’impressionnisme, de la colonie des peintres de Giverny et de la vallée de la Seine. En 2018, en écho à l’exposition Japonismes / Impressionnismes, organisée pour célébrer le 150e anniversaire des débuts de l'ère Meiji, consacrant l'ouverture des relations diplomatiques entre le Japon et l'Occident, cet accrochage est remplacé par une présentation d’œuvres de l’artiste Hiramatsu Reiji qui témoignent d’une forte influence du maître de l’impressionnisme.


En savoir plus sur le musée

Découvrez le musée en 2 minutes

Nous remercions tout particulièrement Sébastien Fromanger pour cette vidéo.

 

Les expositions

Les expositions 2018

> Japonismes / Impressionnismes du 30 mars au 15 juillet
> Henri-Edmond Cross : peindre le bonheur du 27 juillet au 4 novembre

Les expositions passées

> Les expositions de 2009 à 2017


Le fonctionnement du musée

> Les fondateurs
> Le conseil d'administration

.