1. Accueil
  2. Expositions et activités
  3. Expositions
  4. L’été de la collection

À propos

Cet été, le musée des impressionnismes Giverny vous propose une présentation inédite de ses collections. Elle vous permettra de découvrir des œuvres méconnues : peintures, sculptures, dessins, estampes et photographies déclineront un dialogue entre impressionnisme et art contemporain.

L’été de la collection

Cet été, le musée des impressionnismes Giverny vous propose une présentation inédite de ses collections. Elle vous permettra de découvrir des œuvres méconnues : peintures, sculptures, dessins, estampes et photographies déclineront un dialogue entre impressionnisme et art contemporain.

L’impressionnisme en France

Le musée des impressionnismes Giverny s’attache à l’étude de ce courant majeur de l’histoire de l’art, ainsi qu’à ses débuts et à ses suites. La toile Nymphéas avec rameaux de saule de Claude Monet permet d’évoquer Giverny et le célèbre bassin aux nymphéas que créa le peintre. Peint par Gustave Caillebotte, le Parterre de marguerites a récemment bénéficié d’une grande campagne de restauration afin de retrouver ses dimensions d’origine et son caractère spectaculaire et immersif.

Quelques acquisitions récentes mettent à l’honneur la figure d’Eugène Boudin, et à travers lui les débuts de l’impressionnisme en Normandie. Parmi les artistes inspirés par le maître de Giverny, on retrouve Jean Francis Auburtin, qui suivit les pas de Monet sur les côtes bretonne et normande, ainsi que Paul Signac, très tôt influencé par son œuvre.

Monet attira également à lui des admirateurs américains, qui s’éprirent de Giverny, y formant une véritable colonie d’artistes. La collection du musée permet d’en découvrir certains : John Leslie Breck et Theodore Earl Butler.

L’impressionnisme aux États-Unis

Par son histoire et son emplacement, le musée des impressionnismes Giverny est étroitement lié à la peinture impressionniste américaine, ayant pris la suite, en 2009, du Musée d’Art Américain fondé par le collectionneur et philanthrope Daniel J. Terra.

Dès les années 1880, des artistes américains choisirent d’étudier en France et de s’orienter vers l’impressionnisme. Parmi eux, Theodore Earl Butler et William Samuel Horton firent carrière des deux côtés de l’Atlantique et participèrent à la diffusion de l’esthétique impressionniste aux États-Unis.

Les deux toiles de Butler représentant New York ont été léguées cette année au musée par un généreux donateur. Elles forment un bel écho aux deux versions de la Ritz Tower de William S. Horton, mises en dépôt au musée en 2020 par sa petite-fille.

Les Nabis

Au fil des années la collection du musée s’est enrichie de plusieurs œuvres nabies, à la suite de différentes expositions : deux œuvres de Maurice Denis, le théoricien du groupe, ont ainsi fait leur entrée dans la collection après l’exposition « Maurice Denis. L’éternel printemps », en 2012 ; un ensemble d’estampes signées par Ker-Xavier Roussel a été acquis en 2020, après la rétrospective consacrée à l’artiste en 2019 ; la lithographie La Naissance d’Annette et le pastel Allée aux Clayes, d’Édouard Vuillard évoquent l’art délicat de celui dont l’exposition « Côté jardin. De Monet à Bonnard », présentée en 2021 au musée, a révélé l’admiration pour Monet et l’attention au thème du jardin.

Isabelle Chatelin, À chaque jour sa lumière

Pendant un an, entre avril 2019 et avril 2020, l’artiste Isabelle Chatelin a peint la pointe de Saint-Valery-en-Caux, sur la côte normande. Avec ses pastels à l’huile, elle a capté, chaque jour, les mouvements de l’eau et des nuages, les teintes des falaises, les effets de l’orage ou l’éblouissement du soleil. Cet ensemble a récemment été acquis par le musée, qui continue d’affirmer l’ouverture de ses collections sur l’art contemporain et les suites du mouvement impressionniste.

À Giverny, le mode de la série fait irrésistiblement penser au travail d’Eugène Boudin sur les ciels normands, ainsi qu’à l’œuvre de Claude Monet, qui exécuta, dans les années 1890, différentes Séries consacrées aux meules de foin, aux peupliers, à la cathédrale de Rouen ou encore aux matinées sur la Seine.

Dernières acquisitions

En juin 2021, la photographe américaine Terri Weifenbach a entrepris un travail d’une année consacré au jardin du musée, qui est publié cet été sous la forme d’un ouvrage coédité avec l’Atelier EXB. À l’occasion de cette publication, le musée des impressionnismes a acquis trois tirages de l’artiste, faisant ainsi entrer dans ses collections la vision intime et poétique de l’artiste sur les beautés secrètes de Giverny.

La dernière œuvre de l’exposition est un portrait de Mademoiselle Rose Worms (vers 1900) réalisé par Maurice Boutet de Monvel. Inscrit dans un paysage traité à la manière impressionniste, ce portrait au charme symboliste annonce l’exposition qui sera présentée au musée au printemps prochain : « Les enfants de l’impressionnisme. Au-delà des images » (31 mars – 2 juillet 2023).

Infos pratiques

Achat sur notre site internet (tarif majoré pour frais de gestion) ou aux caisses du musée.

Ouverture

L’exposition est ouverte du 14 juillet au 2 octobre 2022.

Nos mécènes

Le musée remercie vivement les mécènes de cette exposition.

Mécènes

En vidéo

Visionnez le teaser de l’exposition

En images

Hiramatsu Reiji (né en 1941) Giverny, l'étang de Monet, couleurs d'été, 2015 Nihonga, paravent à deux panneaux, 179,9 x 170 cm Giverny, musée des impressionnismes, MDIG 2018.1.2 © Hiramatsu Reiji © Giverny, musée des impressionnismes

  • Hiramatsu Reiji (né en 1941)
  • Giverny, l’étang de Monet, couleurs d’été, 2015.
  • Nihonga, paravent à deux panneaux,
    179,9 x 170 cm

Eugène Boudin, Deauville, le bassin

  • Eugène Boudin (1824-1898)
  • Deauville, le bassin, 1884.
  • Huile sur panneau, 46,5 x 38 cm. Giverny, musée des impressionnismes, acquis grâce à la générosité du Cercle des Mécènes du musée des impressionnismes Giverny, de la Caisse d’Épargne Normandie, et de Quadra Consultants, 2020, MDIG 2020.1.1

Isabelle Chatelin (née en 1973), À chaque jour sa lumière. A la Claire fontaine, m’en allant promener, j’ai trouvé l’eau si belle…, 4 janvier 2020. Pastel sur papier, Giverny, musée des impressionnismes © Isabelle Chatelin © Giverny musée des impressionnismes / photo : Joël Bardeau

  • Isabelle Chatelin (née en 1973)
  • A la Claire fontaine, m’en allant promener, j’ai trouvé l’eau si belle…, 4 janvier 2020.
  • Pastel sur papier

Isabelle Chatelin (née en 1973), À chaque jour sa lumière. Douceur d’un matin de novembre, froid mais ensoleillé, 4 novembre 2020. Pastel sur papier, Giverny, musée des impressionnismes © Isabelle Chatelin © Giverny musée des impressionnismes / photo : Joël Bardeau

  • Isabelle Chatelin (née en 1973)
  • À chaque jour sa lumière. Douceur d’un matin de novembre, froid mais ensoleillé, 4 novembre 2020.
  • Pastel sur papier

Maximilien Luce (1858-1941) La Briqueterie / au verso : Soldats de la Première Guerre mondiale, vers 1908 Huile sur toile, 65 x 81 cm Giverny, musée des impressionnismes, don de Dominique Ledebt, 2011, MDIG 2011.1.1 © Giverny, musée des impressionnismes / photo : Jean-Charles Louiset

  • Maximilien Luce (1858-1941)
  • La Briqueterie / au verso : Soldats de la Première Guerre mondiale, vers 1908.
  • Huile sur toile, 65 x 81 cm

  • Édouard Vuillard (1868-1940)
  • « Allée aux Clayes », vers 1932-1938.
  • Pastel, 25 x 32 cm

Gustave Caillebotte, Parterre de marguerites

  • Gustave Caillebotte (1848-1894)
  • Parterre de marguerites, vers 1893.
  • Huile sur toile, 205 x 116 cm (chaque panneau). Giverny, musée des impressionnismes, acquis grâce à la générosité de la Caisse des Dépôts, de la Caisse d’Épargne Normandie, de SNCF Réseau, de la Société des amis du musée des impressionnismes Giverny et d’une souscription publique, 2016, MDIG 2016.2.0

Pierre Bonnard (1867-1947) et Claude Terrasse (1867-1923) Petit Solfège illustré, Paris, Quantin, 1893 Giverny, musée des impressionnismes, MDIG 2019.0.1 © Giverny, musée des impressionnismes / photo : Guillaume Onimus

  • Pierre Bonnard (1867-1947) et Claude Terrasse (1867-1923)
  • Petit Solfège illustré, Paris, Quantin, 1893.

Maurice Boutet de Monvel (1850-1913) Mademoiselle Rose Worms, vers 1900 Huile sur toile, 71,5 x 41,5 cm Giverny, musée des impressionnismes, acquis avec l'aide de la Société des amis du musée en 2022, MDIG 2022.1.1 © Giverny, musée des impressionnismes / photo : Jean-Charles Louiset

  • Maurice Boutet de Monvel (1850-1913)
  • Mademoiselle Rose Worms, vers 1900.
  • Huile sur toile, 71,5 x 41,5 cm

Paul Signac, Étude Port-en-Bessin (étude n°5, l'avant-port)

  • Paul Signac (1863-1935)
  • Étude Port-en-Bessin (étude n°5, l’avant-port), juillet-août 1882.
  • Huile sur toile, 32 x 55,5 cm. Giverny, musée des impressionnismes, don de Charlotte Hellman Cachin, 2019, MDIG 2019.2.1

été de la collection Eugène Boudin (1824-1898)

  • Eugène Boudin (1824-1898)
  • La Plage de Bénerville, coucher de soleil, dit aussi Les Vaches noires, 1894, Pastel sur papier, 26 x 40 cm.
  • Giverny, musée des impressionnismes,
    acquis grâce à la générosité du Cercle
    des Mécènes du musée des
    impressionnismes Giverny

Theodore Earl Butler (1861-1936) Les Quais à New York, le soir, 1905 Huile sur toile, 81,5 x 81,5 cm Giverny, musée des impressionnismes, legs de Françoise Lemaire, 2022, MDIG 2022.2.2 © Giverny, musée des impressionnismes / photo : Jean-Charles Louiset

  • Theodore Earl Butler (1861-1936)
  • Les Quais à New York, le soir, 1905.
  • Huile sur toile, 81,5 x 81,5 cm

Terri Weifenbach (née en 1957) Giverny, une année au jardin, septembre 2021 Impression jet d’encre, 76 x 50 cm Giverny, musée des impressionnismes, MDIG 2022.4.1 © Terri Weifenbach © Giverny, musée des impressionnismes

  • Terri Weifenbach (née en 1957)
  • Giverny, une année au jardin, septembre 2021.
  • Giverny, musée des impressionnismes

Theodore Earl Butler (1861-1936) La Ferme de la Dîme à Giverny, vers 1897-1904 Huile sur toile, 50 x 73 cm Giverny, musée des impressionnismes, MDIG 2022.3.1 © Giverny, musée des impressionnismes / photo : Jean-Charles Louiset

  • Theodore Earl Butler (1861-1936)
  • La Ferme de la Dîme à Giverny, vers 1897-1904.
  • Huile sur toile, 50 x 73 cm

Groupes

Groupes scolaires et adultes

Découvrez les différentes formules proposées pour tous les types de groupes, pour faire de votre venue à Giverny un moment inoubliable.

Le service groupes est à votre disposition toute l’année, du lundi au vendredi, pour prendre votre réservation : groupes@mdig.fr

Tarifs pour les groupes adultes :

  • Entrée / visite libre : 6 € / personne
  • Forfait visite guidée : 120 €
  • Forfait conférence auditorium : 170 €

Tarifs pour les groupes scolaires :

  • Entrée : gratuit
  • Forfait visite guidée : 120 €
  • Forfait atelier scolaire : 150 €

Découvrir les offres groupes

Enrichissez votre visite

Tous les documents utiles en téléchargement direct.

Nos mécènes

Le musée remercie vivement les mécènes de cette exposition.

Découvrez l’impressionnisme

Le musée vous propose de découvrir les multiples facettes de l’impressionnisme.

Si vous passiez par la boutique ?

Découvrez la collection d’articles du musée dédiés à nos expositions et aussi de nombreux autres cadeaux liés à notre collection.